Le Mobile First Indexing

Les règles d’indexation de Google ont changé : désormais, avec le Mobile First Index, le moteur de recherche jugera et classera les pages en fonction de leur version mobile. En effet, le smartphone est bien le médium aujourd’hui le plus utilisé pour la navigation web. 

Pourquoi Google passe-t-il au Mobile First Index ?

Comme Google l’a expliqué dans son annonce officielle le 4 novembre 2016 (et le 15/11 en français), le changement s’imposait à cause du paradoxe suivant :

Alors qu’au niveau mondial la majorité des requêtes sont faites sur mobile, Google continuait de se baser sur la version ordinateur pour juger les pages. Ensuite, si la version mobile était disponible, et que l’internaute était sur mobile pour faire sa recherche, alors c’est la page mobile qui lui était proposée. Il existait quelques adaptations, comme le « bonus » pour la compatibilité mobile (léger à vrai dire).

Le changement annoncé rend donc plus cohérente l’analyse de Google : si la plupart des internautes utilisent Google sur mobile, et qu’on leur propose des pages mobiles en résultats, autant se baser sur ses mêmes pages pour juger de leur pertinence. Avec ensuite des adaptations pour les recherches faites sur ordinateurs et tablettes.

Voilà pourquoi Google explique que son index principal est celui constitué par son robot mobile, l’index secondaire étant celui récupéré par son robot desktop. Attention, cela ne signifie pas qu’il existe concrètement 2 index ! Il faut comprendre que pour Google, son index est avant tout mobile, et de façon secondaire desktop (+ tablette).

Nous sommes encore nombreux à dire « la version standard et la version mobile », mais c’est une erreur ! L’évolution des usages est telle qu’il faut vraiment penser mobile en premier : le mobile EST la version standard, c’est le reste qui n’est pas standard…

Précision : partout dans cet article, tout comme dans la communication de Google, sauf mention contraire « mobile » signifie « smartphone ». Cela n’inclut pas les tablettes, qui sont plus proches des ordinateurs.

L’index mobile de Google est-il déjà en place ?

Oui, l’index mobile-first (MFI en anglais) est en place officiellement depuis le 26/03/2018, mais pour certains sites seulement (source). Ceux qui sont gérés par le MFI sont prévenus par un message via Google Search Console.

Proportion de l’accès Internet en France en juillet 2018

Comment s’adapter à l’index mobile-first ?

Tout dépend si votre site est compatible mobile, et si oui de quelle façon (il en existe 3).

Pour les sites mobiles via le responsive design

Responsive design

Compatibilité mobile par la méthode du responsive design

Dans ce cas, le design s’adapte automatiquement à la largeur disponible (en pixels). L’URL est identique (entre la version mobile et l’autre) et aucune détection du type d’appareil n’est nécessaire.

Si c’est votre cas, vous n’avez rien d’autre à faire que de vérifier ce qui se passe quand Google accède à votre site.

Pour les sites mobiles via le dynamic serving

Dynamic serving

Compatibilité mobile par la méthode Dynamic Serving (diffusion dynamique)

Dans ce cas, le design s’adapte automatiquement à la largeur disponible (en pixels). L’URL est identique (entre la version mobile et l’autre). La seule différence avec le responsive design est que le contenu (code source) diffère selon le type d’appareil (qu’il faut donc détecter), l’idée étant de pouvoir alléger la version mobile.

Si c’est votre cas, vous n’avez rien d’autre à faire que de vérifier ce qui se passe quand Google accède à votre site.

Pour les sites mobiles via une URL à part

URL séparées

Compatibilité mobile par la méthode des URL séparées

Dans ce cas, 2 sites (ou pages) sont créés : l’un pour le mobile et l’autre pour le reste. Il y a pas mal de choses à faire pour que Google considère cela compatible mobile, mais si c’est OK alors c’est aussi efficace (en termes SEO) que les autres méthodes.

Si c’est votre cas, prenez du recul pour vous demander ce qui diffère (en termes de contenus et de données structurées) entre la version mobile et l’autre. Si la version mobile contient moins de contenus que l’autre version, alors vous risquez sérieusement de voir votre trafic Google SEO diminuer, surtout sur la longue traîne. En effet, en retirant des mots ou phrases, vous réduisez vos chances de sortir dans les SERP sur les requêtes qui y font référence…

Pour les sites incompatibles mobiles

Dans ce cas, il est vraiment temps de planifier une nouvelle version de votre site, évidemment compatible mobile ! Car non seulement vous risquez d’avoir des problèmes SEO (Google se basant sur la version mobile en priorité), mais surtout les internautes n’aimeront pas aller sur votre site…

L’index Mobile First de Google

Article de WebRankInfo.com

2018-12-14T12:58:28+01:00juillet 23rd, 2018|

Digital4All

Phone: +33 (0)1 42 65 43 70

Web: Digital4All